7e édition de la Semaine de la Santé Auditive au Travail

JNA22.jpg

du lundi 17 au 22 octobre 2022

Bruit et santé au travail : la chasse au stress acoustique, un levier d’amélioration des conditions de travail pour tous

La meilleure compréhension des mécanismes de l’audition permet d’envisager une plus grande efficacité des programmes de qualité de vie, de santé, de sécurité, de handicap au travail.
Si le monde d
e l’entreprise a pris l’habitude d’agir dans les secteurs professionnels dits « exposés au bruit », il devient incontournable de mener une politique proactive de réduction des expositions sonores dans toutes les activités économiques. Les impacts de ses expositions représentent un coût social élevé, affectent la santé des humains au travail et la santé financière de l’entreprise.

L’Association JNA invite les acteurs économiques et sociaux à intégrer la réduction du bruit et des expositions sonores au travail parmi les indicateurs de développement durable.

Les expositions sonores dégradent les équilibres physiologiques naturels

Il existe des incontournables physiologiques : la fatigue et la fragilité de l’oreille. La fatigue auditive agit insidieusement par ignorance. Celle-ci est vécue de tous en cours de journée en raison du stress acoustique lié à la dose d’expositions sonores. S’en suivent difficultés de compréhension de la parole, pertes de concentration...Il n’est pas rare qu’au cours de l’après-midi certains espaces de travail connaissent un « effet cocktail », le collectif se mettant à parler plus fort pour compenser la gêne auditive momentanée.

Les expositions sonores impactent les indicateurs économiques et sociaux

Ce phénomène permet de mieux comprendre le sentiment de lassitude de fin de journée, les maux de tête dans certains cas, le stress, l’agressivité...et peut devenir un facteur de comorbidité et déclencher les prédispositions génétiques de surdités. Le bruit et les expositions sonores mettent aussi en difficultés les actifs porteurs de handicap sensoriel auditif.

Les indicateurs sociaux, économiques ainsi que les programmes de bien vivre et bien vieillir, de sécurité au travail sont plafonnés par ces principes universels de l’audition. Le mode télétravail ne semble pas apporter de solution à ce problème : les oreilles restent très sollicitées.

Plus d'infos